AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un anbu n'échappe jamais a son devoir, surtout si il fait partie de la racine...

Aller en bas 
AuteurMessage
Zetsu
Membre de l'Akatsuki
Membre de l'Akatsuki
avatar

Messages : 23 Date d'inscription : 20/02/2010

Description
Rang:
Niveau:
0/0  (0/0)
Niveau Expérience:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Un anbu n'échappe jamais a son devoir, surtout si il fait partie de la racine...   Sam 20 Fév - 17:32

Voila quelques temps déjà que Sai c’était fait de nouveau amis, et pas des anbu, de toute façon cher les anbu, l’amitié et un sentiment inexistant, mais ce sentiments existe belle et bien a Konoha. Pour les anbu il ne faut jamais se laisser affaiblir par des sentiments, c’Est-ce que lui avait appris sont maitre Danzo. L’homme qui sauva Sai de la solitude, l’homme qui était souvent soupçonné par Sai, mais au final que gagnerait t-il a trahissant la confiance de Sai ? Un Ninja sans émotions, qui se laisse guider les yeux bandé, sa répondre, juste un jouet obéissant. Un parfait ninja en bref. Sai bizarrement c’était lié d’amitié avec Sakura Naruto et le reste des chônin et Genin, mais que cachait-il en vrai ? Tout simplement un mensonge, au finale les sourire qu’il montrait était aussi faux que les premier, mais pour que l’on ne le soupçonne pas il se devait d’apprendre a faire le sourire le plus sincère possible. Finalement Sai était un traitre ? Non il travaillait juste pour Danzo. Sai avait révéler pas mal de chose sur Danzo, mais au final rien de très important. C’était plutôt des mensonges, mais c’Est-ce qu’il cherchait, avoir la confiance du jinchurikis pour le garder en vie le temps que Danzo décide qu’il ne vaut plus la peine de le laisser envie, ou quelques choses du genre, pour l’instant il gardé juste un œil sur le blondinet. Sai aujourd’hui a cette heure ci, était cher lui roupillant, même un anbu a besoin de se reposer, il c’était réveillé en sursaut d’un seul coups, le calme absolue, il regardait le pièce sombres comme ces yeux, dans ses yeux on voyait bien qu’aucune faiblesse n’y était. Sans sentiment on ne peut déceler une faiblesse cher quelqu’un. Comme Itachi Uchiha dans ses combat. Voila pourquoi Danzo avait laissé Sai rejoindre l’équipe Kakashi définitivement tout avait était calculé par Danzo lui-même. Pour l’instant Sai transpirait légèrement, torse nue sous sa couette, il fixait la salle ou il était en train de roupiller avec un air vide de sentiments. Mais que fixait t-il ? Il pensait qu’un Anbu le regardé et allait lui dire « Tu fait un cauchemar ? N’oublie pas, les sentiments cher la racines n’existe pas! » Ou un truc de ce genre la, il n’aimait pas cette phrases la, car même si il cacher ses sentiment il ne peut pas cacher ses cauchemar qui eux sont bien réelle. Il allait pas s’empêcher de dormir quand même, le soleil se leva avec rapidité, montrant au grand jours les végétation du village. Sai se leva pour aller prendre sa douche du matin, un fois fini, il était en serviette, il l’enleva pour enfin s’habillé convenablement. Finalement surveiller Naruto était une mission 24 heures sur 24 il n’avait pas beaucoups de repos. Mais finalement avec cette mission il pouvait se la couler douce, car normalement les mission d’un anbu son un peu plus spéciale. Voir mission impossible. Voila pourquoi leurs identités son cacher, et les masque montre a quelle point personnes ne doit savoir qui il son. Sai c’était levé et avait pris sa douche, il c’était aussi habillé, maintenant il allait déjeuner, il se dirigea dans ses placard, pris la poignée et tira, un carton de céréale était déposé la, n’attendant que lui pour être dévorer, il pris par la même occasion un bol et du lait. Il versa le lait dans sont bol et recouvrit se lait qui avait l’air vachement délicieux par des petite pépite au chocolat, il pris par la même occasion une cuillère de taille moyenne, et commença a déjeuner, une fois finie il pris un mouchoir et s’essuya la bouche, la va sont bol et sa cuillère. Il alla dans la salle de bain et se peigna, pour avoir la coupe qu’il possède d’habitude, enfin il l’as toujours, mais mieux vaut être coiffé quand on veut être présentable. Il se regardait dans le miroir sans âme qui vive, et il sortie la langue qu’il enterrer dans sa bouche, une marque horrible qui n’était pas du tout a sa place et il y avait eu un mot qui était sortie de sa bouche, c’était plutôt un prénom.
« Danzo Sama »
Après quelques minutes a ranger tous se qui trainait, faire sa couette etc … Il ouvrit la porte pour laisser place au grand jours et la referma a clé bien entendu, on n’avait beau être dans un village réputé, il trainait toujours des petits voyous dans les rue. Il mis sa clé dans la bouche et par quel miracle l’avala. Une cachette assez bizarre, mais personnes ne pourrait la trouver, et il ne pourrait pas la perdre en mission. Il commença a traverser le village, et il se retrouva devant la forêt du village, aussi magnifique au temps ou il s’y amusait avec sont frère adoptif. Mais dans son regard vide on pouvait aucunement voir un souvenir. Il avança doucement piétinant les feuille morte sur le sol, regardant devant lui, il était en train de dessiner sur un carnet des animaux ou autres. Il monta a un arbres grâce a la technique ou on concentre du chakra dans ses pieds pour marcher sur l’eau, et ben maintenant sa s’utilisait sur n’importe quoi, et le pire c’est que sa marchait. Il était sur une branche, et il aperçu un homme reconnaissable, mais qui habituellement portait un masque, un gardes personnelle de Danzo, et une personnes qu’il connait très bien, ou plut tôt de vue, oui voila il le connaissait très bien de vue. C’était un Yamanaka, saï jeta un petit regard sur cet personnes mystérieuse, et se remis a dessiner. Mais cette fois ci il dessiner le paysage, les serpent, les petit oiseau etc … Mais que faisait t-il la ? Il ne surveillé pas naruto Uzumaki ? Non car a cette heure ci l’Uzumaki dormait. Tous les cinq minute Sai jetait un petit regard sur cette homme, mais sa ne durait que quelques seconde, voir même une demi seconde. Après quelques heures l'homme posa une question a Sai, une question qui l'avait un peu perturber, plutôt deux question. C'est question était ceuc-ci. Mais avant il c'était mis sur la branche en face de celui-ci.
A ce que je vois tu prend toujours autant de plaisir a dessiner, même si tu n'as pas besoin de ressentir de plaisir, n'est-ce pas Sai ?Tu n'est pas cencé avoir une mission ?
Toujours sur sa branche, ses cheveux bousculer par les petits courant d’airs qui emportait avec elles quelques feuilles qui était tombée de l’arbre, des feuilles mortes, les même feuilles qu’avait piétiner Sai avant de monter sur la branche solide de l’arbre. Mais finalement elles avait disparue par le courant d’air qui en avait fait qu’une bouchée. Sai intéresser par la personnes qui se reposer sans vraiment se reposer, car un ninja ne dort jamais que d’un œil. Un ninja doit toujours être a l’affut de n’importe quelle attaque, même dans son propre village. Enfin cher les anbu ceci était une règles d’or. Finalement Sai finit par ce lasser de la personnes et arrêta de la fixer tous les 5 minutes. Ceci dit sa tête lui disait quelques choses. Ca devait être pour ça que cette personnes intriguer tellement Sai, finalement il se reprit a ses petite occupation ce qui veut dire peindre le paysage qui s’offrait a lui. Mais le regard sérieux de Sai refixa l’homme, cette fois ci ce n’était pas un simple coups d’œil, mais la personnes venait de disparaitre ou était t’elle ? Sai n’avait rien vu. Ses yeux fixant ou la personnes c’était reposé, mais finalement son regard sans âmes fixa le sol, a voir sa tête il devait penser qu’il avait rêver. Ou que c’était un mirage un truc de ce genre la, en bref son imagination ! Mais malheureusement il n’avait pas rêvé et c’était bien une personne qu’il connaissait. Un membre de l’anbu racine, toute a l’heure notre jeune homme était presque sûr de savoir qui c’était, désormais plus aucun doute;, mais que faisait-il tout seul ? Il n’était pas au coté du chef de la racine ? Et son partenaire de toujours ou était-il ? Sai ne montrait pas un signe sur son visage qui montrerait qu’il est dans le doute et que plusieurs questions le travaillait. Mais aucun sentiments ne se laissait voir sur sont visage, qui restait tellement serein qu’il faisait peur, c’était surement la personnes la plus bizarre de la racine, même la racine elle-même avait du mal a cerner ce jeune homme, mais il ne savait pas quelle personnalité prendre, il n’en a jamais vraiment eu, ou plutôt ne se souvient pas en avoir eu une, c’es peut être mieux ainsi. Naruto pensait vraiment avoir changé Sai en faisant une mission, mais finalement Sai avait encore joué son manipulateur. Si seulement Naruto était au courant il n’arriverait surement pas a comprendre Sai. Mais quand notre jeune héro était jeune, la seul personnes qui a bien voulu d’un orphelin était Danzo, et Sai le savait, voila la raison de sa loyauté. Il considérer cette personnes comme sa seul famille, et il se laisserait guider quitte a en mourir. Il avait choisie son destin, et ce n’était pas le meilleurs. Naruto ne pourrait rien faire pour lui faire changer de mentalité, un cas désespéré. Mais finalement Sai ne voyait pas la différence du bien et du mal, pour lui le héro de Konoha était Danzo et personne d’autres, le reste il s’en fichait, Mais finalement ou il pouvait échapper a son destin était de se réfugié dans la forêt. Peindre faisait le vide en lui, il ne pensait a plus rien d‘autres. Mais finalement difficile d’échapper a son destin, il finit toujours par nous rattraper, et Sai le savait que trop bien. L’homme c’était mis sur la branche en face de Sai, et commença a parler a Sai, une conversation que Sai aurait voulu éviter. Les paroles de l’homme avait sortie Sai de pensée ou rien n’avait d’importance, finalement il savait qu’il serait quitte que quand Danzo n’aurait plus besoin de lui. Mais comment rattraperait-il le temps perdu ? Une fois l’homme en qui Sai a une grande dette sera mort ces émotions reviendront-il ? Et si Sai devait la trahir pour rejoindre les feuilles de Konoha lui en voudrait t-il ? Quand n’adviendrait t-il ? Pour l’instant Sai avait ces question en lui, cachée au plus profond de son âme. L’important pour lui était de servir Danzo jusqu’à se qu’il n’ai plus besoin de Sai. Sai faisait complètement confiance a ce dur a cuir de Danzo. Il avait peut être tord. La question de l’homme a la teinture blonde mérité certainement une réponse.
Exact
Ne sachant ce qu’ étaient des sentiments il avait peur, peurs d’en éprouvé, et d’être rejeté par Danzo, Naruto le recueillerait surement, mais une fois qu’il aura retrouvé Sasuke, Sai se retrouvera tout seul, et avec sont caractère n’aurait jamais d’amis, il se retrouverait sans personnes, alors qu’il ne possède aucun bijuu, son insociabilité était son pire ennemie finalement. Mais au cotés de Danzo pas besoin de s’inquiéter de cela. Il préférait donc rester dans la racine, continuer a servir Danzo le mieux qu’il peu. Et une fois l’homme qu’il respect le plus sur cette terre disparaitrait définitivement, Sai déserterait surement. Il pensait souvent a son avenir. Plusieurs choix s’offrait a lui, le 1 er était de trahir l’homme qu’il admire et respect le plus le 2ème continuer a le servir, et lorsque que cette homme serait mort, rejoindre les feuilles de l’arbre. Mais ce dont-il avait le plus peur était la troisième, se faire rejeté par ces sois disant amis. Car Danzo lui a souvent dit que l’amitié n’existait pas, encore moins l’amour. Que déciderait t-il ?
Naruto ne se lève pas aussi tôt, de plus tu devrait te mêler de tes affaires …
Un autres personnages un peu plus mystérieux que le premier, tout d’abord cette personnes avaient le masque, mais finalement il l’enleva pour laisser sont visage a découvert, mais Sai ne connaissait pas cette personnes, ne l’avait même jamais croisé, enfin ci mais juste avec le masque surement. Et pourtant Sai n’était pas une nouvelle recrue. Il devait être fort, avec l’ora de combattant qu’il dégageait. Sai attendit que mystérieux personnages arrive a bon port pour écouter ou au moins savoir ce qu’il voulait. Il lança une phrase, il voulait une mission, il disait même qu’il s’ennuyait. Mais comment faisait-il pour rentrer dans la conversation ? Sai lui la premières fois qu’il avait osé faire ca, il c’était aidé de son livre. Pour être sur de ne laisser passer aucune mauvaise humeurs ou quelqu’onque émotions le jeune prodige fit un visage très connue par sont entourage, les yeux joyeux, et un jolie petit sourire. Il leva son bras pour regarder l’heure. Dans 2 heure Naruto se lèverait.
Bon j'y vais ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Un anbu n'échappe jamais a son devoir, surtout si il fait partie de la racine...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les aventuriers vont jamais tout droit...
» "Je n’ai jamais été membre d’aucun parti politique"
» En fait, elle ne nous a jamais quittés.
» L'on n'est jamais mieux que chez soi!
» Il ne faut jamais dire adieu, cela porte malheur.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Konohagakure No Sato :: Habitations-
Sauter vers: